0

Bonne réponse !

Si la désertion était considérée comme un acte de désobéissance par les maîtres, elle démontre surtout la résistance des personnes noires et autochtones asservies et leur refus de la condition d’esclaves.

Les conséquences de l’esclavage se manifestent encore aujourd’hui dans les perceptions stéréotypées associant les personnes noires à la violence et à la criminalité.

Revenir vers la page d'accueil